Rechercher

Un budget 2022 pour voir plus loin !

Début avril, les élus de la ville de DIGOIN ont adopté le compte administratif 2021 et le budget primitif pour l’année 2022. L’objectif premier de cette construction budgétaire 2022 a été de continuer à contenir les dépenses de fonctionnement pour augmenter la capacité d’investissement.


> Des dépenses de fonctionnement maîtrisées

Ce début d’année 2022 est marqué par la double incertitude liée d’une part à la poursuite de la pandémie de la Covid-19 et d’autre part aux hausses de prix considérables des énergies et d’un certain nombre de matières premières (fluides, carburant, fournitures…). Ainsi, malgré les efforts déjà réalisés dans l’amélioration thermique des bâtiments communaux, ce poste de dépense voit une augmentation significative due essentiellement à l'envolée des énergies (+252.000 €).

Les frais de personnel évoluent également à la hausse du fait d’un certain nombre de mesures décidées par l’État. Elles sont certes profitables au personnel mais ont des impacts non négligeables sur le budget communal, comme par exemple le recrutement de 22 agents recenseurs ou les réformes décidées par l’État avec la création de l'indemnité inflation et la revalorisation de certains agents de cat. C...

En dehors de ces deux postes significatifs, les services continuent la recherche systématique d’efficience dans l’utilisation des ressources communales. Les évolutions sur les autres postes de dépenses sont peu significatives ou nulles.


> Rénovation et amélioration du patrimoine communal

Attachée à son patrimoine historique, la commune prévoit cette année de réaliser des travaux à hauteur de 4,4 M€ de dépenses d’équipement pour 2022, à savoir : la fin du déploiement de la vidéoprotection ; la requalification de l’avenue De Gaulle, la création de nouvelles sections de pistes cyclables comme par exemple aux Blattiers, le maintien de l’effort en faveur de la voirie et des bâtiments,…), sans oublier le lancement des études de revitalisation du « cœur de ville » et la 4ème tranche des travaux d’accessibilité aux bâtiments publics, dit « ADAP ».

Vaste chantier d’aménagement également, la poursuite du programme de « requalification du boulevard des platanes ». Pour rappel, ce programme qui va s’étaler sur plusieurs mois comporte plusieurs volets comme la création d’une nouvelle piste cyclable et d’aménagements paysagers ; la restructuration du parking dit « Vincent » et la création d’une aire de covoiturage.

L’enfance et la jeunesse ne sont pas en reste. Dans un secteur considéré comme prioritaire, ce sont près de 125.000€ qui seront consacrés en 2022 à cette compétence (création d’une aire de jeux à Neuzy, informatique et achat de logiciels, extension CAM Neuzy, travaux dans les écoles, ainsi qu’à l’Espace Jeunesse et à la MaPEF…).


> L’attractivité au cœur des préoccupations


« Avec un nombre de terrains très limité en centre-ville et un lotissement aux Capucines quasi complet, la ville de Digoin a prévu une enveloppe de 250.000€ pour l’acquisition de terrains constructibles, car le logement demeure un enjeu majeur » se réjouit le Sénateur Fabien GENET, en charge du projet municipal avant d’ajouter : « nous sommes à un tournant avec le retour de l’inflation qui impacte nos concitoyens et le Budget communal. Malgré ces inquiétudes, nous devons préparer l’avenir avec l’attractivité et la transition énergétique et environnementale. C’est ce que porte ce budget 2022. »

« Ce budget 2022 s’inscrit dans une double logique » insiste le Maire David BÊME : « la poursuite de la maitrise des dépenses de la collectivité dans un contexte toujours difficile et la mise en œuvre des grandes orientations du mandat. Grâce à cette stratégie financière efficiente, à cette volonté d’investir au service de notre territoire, nous pouvons regarder l’avenir avec optimisme. »


> La ville continue de se désendetter !


Malgré une situation tendue, la commune maintient sa bonne santé financière. Sur ce sujet, Guillaume CHAUVEAU, conseiller délégué en charge des Finances rappelle que « la dette par habitant continue de baisser. Elle est passée de 1812 € par habitant en 2014 à 1442€ par habitant aujourd’hui, soit une baisse de 20 %. Ce désendettement va se poursuivre en 2022 avec une réduction de la dette de 3,4 millions d’euros sur ces 8 dernières années ».


-*-


Pour « l’eau et l’assainissement », le budget 2022 s'établit à 3,1 M€ contre 2,8 M€ cumulés en 2021 avec des dépenses d'équipement principalement consacrées aux orientations du futur schéma directeur en cours d'élaboration. Il s'agit principalement d'études, travaux, équipements, supervision des sites de traitement et de pompage, sécurisation des puits, renouvellement des réseaux et sectorisation, ainsi que d'investissements courants (matériel d'exploitation, pompes, moteurs, vannes).