top of page
Rechercher

Budget 2024 : un budget ambitieux… et écologique pour garder le cap !



Le budget de la ville, voté lors du conseil municipal du jeudi 11 avril, traduit l’objectif d'investissement souhaité par la municipalité dans un contexte national marqué par l’inflation et la hausse générale des prix. Malgré ces difficultés, la Ville de Digoin maintiendra en 2024 son engagement visant à améliorer l’attractivité de son territoire et accélérera ses investissements en faveur de la transition écologique.


Orage de grêle : une épée de Damoclès au-dessus de la tête

Crises sanitaire et économique liée au Covid-19, crise énergétique, accélération de l’inflation, orage de grêle... Depuis quatre ans, de nombreux facteurs extérieurs ont considérablement affecté le budget de la ville, tant en dépenses qu’en recettes.

Deux ans plus tard et comme pour de nombreux habitants encore, les conséquences de l’orage de grêle pèsent encore lourdement sur le budget communal. « Les charges à caractère général (fluides, carburant, fournitures, locations, maintenance, prestations…) sont en hausse due essentiellement à une augmentation de 103.000€ par an des primes liées aux nouvelles conditions issues de nos contrats d’assurance. Conséquence également liée à l’épisode climatique du 21 juin 2022, une dépense de 200.000€ liée à des prestations d’expertises pour défendre nos intérêts. Ces frais seront toutefois remboursés par l’assurance » expliquait en préambule le conseiller délégué en charge des finances Guillaume Chauveau.


Une augmentation modérée des taux de fiscalité malgré l’inflation

L’inflation pèse dans chaque ligne comptable : coût de l’énergie en hausse, taux d’intérêt qui font grimper les frais financiers, revalorisation des salaires des agents suite aux décisions gouvernementales (augmentation du point d’indice, prime pouvoir d’achat…), un ensemble de mesures nationales, « qui comme l’augmentation des bases locatives de 3,9 % impacteront à nouveau les Digoinais sur leur feuille d’imposition » comme le souligne le Maire. Pour la ville, consciente de ces augmentations décidées par l’Etat, ne souhaitant encore alourdir la pression fiscale, se limitera à une augmentation modérée de 1% sur le taux de fiscalité locale.

Les élus ont également approuvé lors du conseil l’octroi de 250.000€ à une soixantaine d’associations afin de contribuer à la très forte dynamique locale engagée en la matière. La ville continuera par ailleurs à soutenir l’organisation d’événements sportifs et culturels prévus cette année.

Phrase à surligner : Les élus ont également approuvé lors du conseil l’octroi de 250.000€ à une soixantaine d’associations locales.


Nouveauté 2024 : l’expérimentation d’un budget vert

Le Gouvernement a prévu, à terme, de rendre obligatoire l’instauration d’un « budget vert ». Celui-ci est destiné à présenter les dépenses d’investissement contribuant négativement ou positivement, à tout ou partie des objectifs de transition écologique.

« Si cette présentation n’était pas obligatoire dès cette année, nous avons délibérément souhaité nous y préparer dès ce budget 2024. Ce budget vert est une démarche qui manifeste l’engagement de notre collectivité et de sa volonté d’accroître et accélérer ses efforts de transition écologique. Ainsi, pour la ville de Digoin, plusieurs thématiques ont été identifiées et notamment un budget « investissement » relatif à la création de pistes de déplacements doux parmi lesquelles figurent les nouveaux aménagements de la rue des Blattiers et de la contre-allée des Platanes, la création d’îlots de fraîcheur (futurs travaux square Vollat) ; des opérations de désamiantage de toiture sur l’ancien Gymnase Vollat et des préfabriqués sur le site Bartoli, ou encore des opérations d’aménagements paysagers incluant des plantations d’arbres (rue des Blattiers, avenue des Platanes, aménagement à proximité de la nouvelle aire de jeux) » précisait le Maire de Digoin David Bême. 

Phrase à surligner : Digoin veut continuer à investir et 4 millions d’euros de dépenses nouvelles d’équipement sont en cours ou programmées pour 2024. 

 

Rendre la ville plus accessible

Conformément à son agenda d’accessibilité programmée (ADAP), la Ville réalise depuis 2020 différents travaux pour améliorer l’accès des personnes en situation de handicap aux Établissements Recevant du Public (ERP). Objectif : œuvrer pour l’égalité d’accès de l’ensemble de la population.

Compte tenu de l’ampleur du patrimoine communal recevant du public à Digoin, la commune a élaboré son agenda sur plusieurs années pour réaliser les aménagements nécessaires. La nature des travaux d’accessibilité est vaste (cheminements extérieurs, les rampes d’accès, les places de stationnement, les portes d’accès, la mise en conformité des cages d’escaliers, des sanitaires, etc.) Au total, ce sont près de 130.000€ qui seront investis pour 2024 et « près de 1,5 millions d’euros engagés ces 4 dernières années en termes d’accessibilité des bâtiments communaux ». 


Un effort d’investissement maintenu pour améliorer le cadre de vie

En matière d’investissement, un certain nombre d’études ont été conduites ces derniers mois et débouchent désormais vers des phases opérationnelles (Aménagement d’un complexe multisports ; fin des travaux de requalification du Boulevard des Platanes ; lancement des premières phases de travaux de restructuration du Centre-ville ; achat de terrains ;…). La Municipalité réaffirme ainsi les engagements pris devant les habitants dans le cadre des ‘’100 projets pour Digoin’’, avec pour ambition de renforcer l’attractivité de la ville et d'améliorer la qualité de vie des habitants.

« La préparation d’un budget municipal représente une tâche importante, faite avec beaucoup de rigueur car il a des impacts directs dans le quotidien des habitants, que ce soit au niveau de leur propre budget ou des services qu’ils sont en droit de recevoir. Ces choix sont d’autant plus difficiles car le contexte économique et ses incertitudes incitent à la prudence…», soulignait Fabien GENET, sénateur et conseiller municipal en charge du projet municipal, avant de conclure : « la capacité d’investissement importante reste maîtrisée, ce qui permet la poursuite d’un programme ambitieux ».

Kommentare


bottom of page