top of page
Rechercher

Bilan des réunions de quartiers : les élus à la rencontre des Digoinais !



Du 6 au 20 novembre 2023, le Maire et les élus de la commune sont allés à la rencontre des Digoinais à l’occasion des traditionnelles réunions de quartiers. Tous les ans, ces moments d’échanges et de dialogue permettent de mieux informer les habitants et de recueillir leurs doléances.


En introduction de ces réunions, le Sénateur et conseiller en charge du projet municipal Fabien Genet, a rappelé les principales actualités de cette première partie de mandat 2020-2023 : « entre Covid, crises internationales, inflation galopante, crise énergétique, ces trois années se sont écoulées à un rythme assez effréné… je tenais à remercier l’ensemble de mes collègues du conseil municipal qui sont tous très dévoués à notre ville. Ensemble, avec élus et services municipaux, nous faisons face aux difficultés ! »


La ville poursuit sa stratégie de désendettement

Revenait ensuite au Maire David Bême de faire un point budgétaire : « malgré des dotations stabilisées, un maintien des taux d’imposition à l’échelle communale et la hausse inéluctable des coûts de l’énergie, les différentes actions permettent toutefois à la commune de continuer de se désendetter passant ainsi de 17,3M€ en 2015 à 12 M€ au 31 décembre 2022 (vente du château de Varenne-Saint-Germain, mutualisation des services, globalisation des marchés d’appels d’offres…) »

Comme dans l’ensemble des foyers, la hausse du coût de l’énergie a également fortement impacté le budget communal : « des communes similaires et proches de chez nous, qui n’ont pas pu bénéficier des groupements de commandes ont aujourd’hui des factures de 1,3 à 1,4 million d’euros (contre 380.000€ pour la ville de Digoin). Grâce à des mesures adoptées dès les premiers instants dans le cadre du « Plan de sobriété énergétique », à notre programme de ‘’relamping’’ (Remplacement des 516 points lumineux d’éclairage public les plus énergivores subventionnés par l’Etat), à des réductions de consommation… ces actions ont sensiblement atténué nos dépenses ces derniers mois… Ce que l’on économise aujourd’hui, c’est ce qu’on économisera demain » concluait le premier édile.


Des projets et aménagements pour être toujours plus attractif

Après une présentation détaillée des derniers aménagement réalisés sur la ville (restructuration complète du «Parking Vincent» et de la rue des Blattiers), les traditionnels travaux de voirie sont portés depuis quelques années à 400.000€ contre 300.000€ auparavant : « Là aussi sur ce sujet sensible, nous priorisons les urgences, ce sont des travaux très onéreux » précise David Bême. De plus, la ville de Digoin continue d’investir à « plus de 1.500.000 € cette année dans le renouvellement des réseaux eau-assainissement... Des travaux qui ne se voient pas forcément mais ô combien nécessaires ». 

D’autres projets dans l’attente de subventions pourraient également voir le jour au cours des prochains mois (réaménagement intégral de la rue Queroy face à la cité scolaire pour un coût estimé à 420.000€, aménagement d’une aire de covoiturage route de la Motte, lancement de la deuxième phase pour l’installation de 20 nouvelles caméras…) ou en cours de réalisation comme l’aménagement d’une piste de cheminement doux sur la contre-allée du Boulevard des Platanes. En parallèle, « depuis 4 ans, la Ville mène d’importants travaux afin de rendre accessible à tous l’ensemble des équipements et bâtiments municipaux. »

Toujours dans le domaine de l’attractivité, un point a été réalisé sur les différentes ouvertures d’enseignes en centre-ville. Plusieurs projets ont porté leurs fruits avec l’ouverture de 30 boutiques au cours des trois dernières années… tout en soulignant que « 68 aides accordées par la Ville pour la rénovation de façades commerciales ont été attribuées depuis son lancement ». D’autres contacts sont actuellement en cours et notamment sur la zone Ligerval. Sur ce point, les élus et les services de la Communauté de communes ‘’Le Grand Charolais’’ restent « très attentifs et mobilisés sur ces dossiers. »

Concernant l’habitat, la deuxième tranche des travaux de viabilisation du Hameau des Capucines continue de trouver des acquéreurs malgré un contexte compliqué lié à la conjoncture économique actuelle. S’ajoute également la réception par l’OPAC de 11 nouveaux pavillons au Grand Launay, sans oublier l’aide à la rénovation de façades à destination des particuliers portée par la Municipalité (pour un montant maximum de 2500€…).

Sujet également essentiel à Digoin, « d’autres bonnes nouvelles devraient être dévoilées très prochainement concernant l’arrivée de professionnels de santé » assure le Maire.

Avant les questions-réponses propres à chacun des quartiers, quatre projets en cours de réflexion, (à savoir les devenirs de la piscine intercommunale, l’accueil de loisirs, le devenir de la zone Ligerval et le réaménagement du centre-ville) étaient évoqués sans détour avec les Digoinais présents à chacune des réunions. 


Un moment privilégié pour les élus

En conclusion, le Maire David Bême tenait à rappeler l’importance de ces réunions de quartiers : « quels que soient nos choix, il est important de pouvoir les expliquer à la population tout en les argumentant. Avec les budgets contraints, nous ne pouvons pas toujours faire tout ce que nous aimerions faire. Nous sommes tous habitants de Digoin, et nous voulons tous la même chose pour notre ville, que Digoin soit la plus belle et la plus attractive possible ! » Quant à Fabien Genet, il soulignait l’importance de celles-ci dans un contexte de démocratie locale : « ces réunions de quartiers, c’était un engagement fort de l’équipe municipale pris devant les Digoinais en 2020. Désormais chargé du projet municipal, je me sens le garant de cet engagement. Avec le maire et les collègues du conseil municipal, nous restons attachés à ces moments d’échanges et de dialogue, francs et directs. Pour bien gérer la ville, il faut rester à l’écoute, entendre les idées de modifications et rendre des comptes. L’idée : c’est de trouver des solutions tous ensemble. Nous sommes à chacune des réunions à l’écoute de la population. »

Kommentare


bottom of page